Antoinette Fouque - Site Presse

Antoinette Fouque - Site Presse

Antoinette Fouque utilise le mot "féminologie", puisqu'elle a une répulsion pour les mots en "-isme" qui, selon elle, renvoient à une doctrine. Au fil de plusieurs essais sortis entre 1989 et 2012., L'écrivaine développe la féminologie. Elle est à l'initiative de l'ouvrage "Le dictionnaire universelle des créatrices", lequel rend hommage à toutes celles qui ont été écartées de l'Histoire depuis 40 siècles. Le combat d’Antoinette Fouque n'a rien à voir avec un militantisme féminin sans concessions, il soutient la place de mère.

Alliance des Femmes pour la Démocratie : l'engagement politique d'Antoinette Fouque

Antoinette Fouque se présente avec le MRG pour le scrutin européen de 1994, elle est députée européenne de 1994 à 1999. Actuellement, les droits des femmes sont encore en danger et l'AFD lutte dans le but d'empêcher la poussée des extrémismes. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie fondée par Antoinette Fouque (antoinettefouque-presse.com/) est encore active de nos jours et appuye la gauche, qui relaie le combat pour les droits des femmes..

Une société d'édition pour la littérature féminine

Dès 1973, elle lance Les Editions des femmes, en même temps que les Librairies des femmes dans les trois plus grandes villes françaises. Elle ouvre une première librairie à Saint-Germain-des-Prés. Là, elle vend les livres dont les auteurs sont des femmes. Les lecteurs ont pu connaître de nombreux écrivains grâce à la maison d’édition d’Antoinette Fouque, qui propose plus de six cents livres consacrés à la création féminine.

Antoinette Fouque, de la cité phocéenne à la capitale

Antoinette Fouque étudie d'abord dans les Bouches-du-Rhône puis rejoint la capitale pour ses études de Lettres. La Marseillaise est encore étudiante lorsqu'elle se marie. Son père était un militant communiste. Antoinette Fouque conservera toujours un fort enracinement à gauche de ses années passées dans un quartier populaire.

Un chemin de l'enseignement à la psychanalyse

Antoinette Fouque est critique littéraire pour plusieurs sociétés d’édition en plus de sa mission d'enseignante. C’est en 1972 qu'elle débat au sujet de la sexualité de la femme sous la houlette de Luce Irigaray, psychanaliste féministe. Dans les années 60, la jeune femme fait la connaissance de Jacques Lacan, célèbre psychanalyste. Après des études universitaires en Lettres, Antoinette Fouque a d'abord été enseignante.